Les objectifs du PLUIH du Pays Morcenais

Les objectifs du PLUIH du Pays Morcenais

Quels sont les objectifs du PLUIH de la Communauté de communes du Pays Morcenais ?

La délibération qui prescrit l'élaboration du PLUIH fixe 4 grands objectifs déclinés en sous objectifs :

Permettre une croissance démographique conditionnée pour un développement du territoire durable, maîtrisé à travers la mixité spatiale et sociale :

  • Recentrer le développement urbain autour des zones agglomérées et organiser et maitriser le développement des quartiers, tout en maintenant le caractère identitaire et patrimonial
  • Favoriser la réhabilitation du bâti et la création des logements et conforter les centres bourg comme lieux de vie.
  • Créer une véritable attractivité résidentielle au travers du prix du foncier, de la diversité de l’offre et de l’efficacité énergétique.

Consolider et développer l’armature économique du territoire :

  • Maintenir le tissu artisanal, commercial et agricole.
  • Conforter les filières industrielles existantes innovantes.
  • Valoriser les zones d’Activités Économiques existantes.
  • Accompagner le développement numérique au service de l’économie.
  • Faciliter l’installation d’une économie verte (énergies renouvelables).
  • Favoriser au maximum le maintien des espaces agricoles et sylvicoles

 Soutenir le Développement touristique, vecteur économique et de valorisation de l’identité locale.

  •  Valorisation des lieux culturels, du patrimoine naturel, des espaces de loisirs.

 Maintenir un cadre de vie de qualité et faciliter la mobilité et l’itinérance :

  • Maintenir des équipements et des services à la population (santé, culture, scolaire, transport, administration, numérique)
  • Renforcer la prise en compte de l’environnement et des milieux naturels (foyers de biodiversité, trame verte et bleue, consommation d’espaces ….)
  • Conforter et développer les modes de déplacements alternatifs à la voiture (train, liaisons douces…..) répondant aux besoins de la population et des touristes
  • Prendre en compte les enjeux liés aux milieux aquatiques et aux zones humides (lagunes, bassins versants)
  • Prévenir les risques notamment naturels, en limitant l’exposition des populations (GEMAPI, etc. ….)