Garrosse

Garrosse

Le suffixe os, aquitanique, a ici un sens locatif (lieu où se trouve), et est accolé à un anthroponyme latin Garus. On sait que la voie romaine dite d’Antonin, au IIIè siècle de notre ère, reliant Bordeaux à l’Espagne passait à proximité, la ville étape de Coaequosa y étant située. L’église « sanctus Martinus de Garrosse » figure sur la carte des églises du diocèse de Dax, au XIIè siècle (Liber rubeus).

Le premier texte mentionnant cette localité date de 1274. « Le 7 mars, Dame Douce Le Parquer, fille du chevalier Jean Le Parquer, vend au roi–duc Edouard d’Angleterre, la « motte de Garrosse », située au lieu–dit le « castet » dans un site de confluence, pour 4 livres et 10 mars sterlings ». Garrosse fut à cette époque le siège d’une petite seigneurie.

banniere1

La fontaine de « Notre-Dame des Sept Douleurs », toujours fréquentée, a le pouvoir de guérir les maux intestinaux et les rhumatismes. L’eau de cette source a une odeur nettement sulfureuse.

Sur le Mouréou, appelé autrefois le Bez noir, était installé un moulin qui apparaît dans les actes notariés en 1738. Le paysage est essentiellement agricole et forestier.

Mairie de Garrosse

1 rue des Platanes
40110 GARROSSE
Tél. : 05 58 07 82 68
Fax : 05 58 04 14 89

Envoyer un message à la mairie de Garrosse

Site internet : garrosse.fr

Horaires d'ouverture

Lundi et jeudi de 13h30 à 16h
Mardi et vendredi de 13h30 à 17h30

Maire : Rose-Marie ABRAHAM

Secrétaire général : Valérie Bayle

Population : 323

N° INSEE : 40107

Délégués communautaires

Galerie